AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pokemon Forever: Le Forum d'astuces et soluces Pokemon

Partagez | 
 

 Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mar 3 Jan - 17:52

Pré-face :
Au début,j'avais eu l'envie de faire cette fanfic avec Fade to Black,afin d'avoir d'un coté,une Fanfic d'action,et une autre plus calme et posée,mais j'ai publié Fade to Black,et l'idée de faire une autres m'est sortie de la tête,mais bon,maintenant que je m'en souviens,autant en profiter,non ?
Bon,j'ai tout dit,maintenant,vous pouvez lire la Fanfic,bonne lecture.

Je suis née dans une petite ville près de Bourg-Trésor,j'étais l'ainée des enfants,et en général,c'était moi qui réglait les problèmes entre enfants,tant qu'il ne s'agissait pas de problèmes de couches,de biberons,etc...

Pour me présenter,je suis une Magirêve de 21 ans,nommé purement et simplement "Shadow",super original pour un Magirêve... cela faisait à peu près 4 ans que j'avais quitté le domicile des parents pour aller habiter dans un appart',le problème,c'est que souvent,les voisins ne m'aimaient pas trop,car oui,comme tous les Magirêves,je suis assez solitaire,froide,et j'ai une légère tendance à faire des sales blagues,sans parler que je poussais la chansonnette chaque fois que je me réveillais,a chaque fois,ils flippaient,et à chaque fois,j'étais sure de finir dans un autre immeuble dans 6 où 7 jours.

C'est justement pour ça que je ne fus pas surprise de devoir me rendre à nouveau dans cette boutique d'immobilier,j'étais d'ailleurs,selon son patron,un Massko,la meilleure cliente de cette boutique,c'est donc assez mollement que j'arriva,assez mollement que je m'assis,et assez mollement que je pris un des nombreux vieux magazines,au bout d'un quart d'heure,je pus aller dans le bureau du Massko.

"Bon,déjà,j'ai une bonne,et une mauvaise nouvelle pour toi."
"Laisse moi deviner la mauvaise : Les voisins ne m'aiment pas."
"Elle était facile celle-là... ha,et la bonne nouvelle,c'est que j'ai trouvé une super maison pour toi..."

Ah,qui doit maison dit pas d'apart,et qui dit pas d'apart dit pas de voisins...

"Continue."
"Cette maison est l'ancienne maison de ton oncle... c'est d'après son testament... d'après ce que je sais,les Magirêves aiment ce genre de maisons décrépis..."
"Attends,on est pas censé me remettre ça par Testament...?"
"Il n'en a pas fait,du moins,sur son lit de mort,il à dit à ton Père ce qu'il donnait aux membres de sa famille,tu est d'ailleurs la mieux loti,le reste de ta famille à eu des collections de timbres,des photos..."

Je me souvenais que mon oncle était encore plus froid et antisocial que nous,il apparaisait rarement,et à chaque fois,il jetait un froid... perso,il me faisait peur quand j'étais petite,on dit qu'avant,il était un chanteur d'Opéra célèbre,mais qu'une sorte d'accident s'est passé,et qu'il est devenu comme ça... tout en me souvenant de mon oncle,le Massko me regarda.

"Bon,ça marche ?"

Je le regarda,soupira un peu,avant de sourire (enfin... un semblant de sourire).

"Oui,ça marche".

Post-Face : Bon,ce premier chapitre est court,mais si cette fic à du succès,et que j'ai du temps devant moi,les chapitres seront plus longs.
Toute critique est bienvenue. :D


Dernière édition par Coyote Starrk le Jeu 12 Jan - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beorg
Champion

avatar
Masculin Messages : 821
Points : 921
Age : 31
Localisation : Pessac

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mer 4 Jan - 8:18

C'est pas mal ^^. Le seul truc, à part le fait que c'est un peu court (mais ce n'est en rien gênant) c'est l'histoire de la récupération de la maison, je pense que tu aurais pu trouver un idée plus sympa car là, c'est pas que l'idée est mauvaise, c'est juste qu'elle est un peu... bizarre. Après, ça reste mon avis, mais de toutes façons, ta fic m'intrigue et je serai très content de pouvoir lire la suite Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mer 4 Jan - 12:12

Merci pour ton avis,Beorg. :66:
Après,il est vrai que le vieux manoir,c'est une histoire courante,mais tu verras pourquoi elle à hérité du manoir et pas les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Dim 8 Jan - 20:50

Chapitre II : Le Manoir.

Après ma "réunion" avec Massko,j'avais eu l'idée d'aller dormir dans un hôtel,il m'avait dit,alors que je quittais le bureau,qu'il fallait attendre un peu avant que je puisse emménager,car son "équipe" comme il l'appelait,vérifiait si la maison ne comportait pas de saletés,où autres,sachant que c'était une vieille maison sans doute poussièreuse,ils allaient en baver.

Vu que j'avais été "bannie" de l'appart',je suis allé dormir dans un Hôtel,en millieu de soirée,je reçu un appel de mon frère,qui me demanda ce que j'avais reçu comme héritage de mon oncle.

"Bof... une maison situé sur une colline qui donne sur la ville... d'après les photos,il est un peu comme le Manoir de Resident Evil,tu sais,le flippant..."
"Moi,j'ai reçu de l'argent qui n'est plus en cours,et Papa à "hérité" d'un timbre tout vieux,t'est la mieux lotie de la famille".
"J'ai pas encore vu l'intérieur du manoir,mais selon Massko,ça ressemble a une maison qui aurait été brûlé,foudroyé,etc... plein de fois."
"Je vois... ils rénovent ?"
"Ouais,ils font leurs possible,mais j'espère qu'ils vont enlever les tableaux de mon oncle,je parie qu'il y'en a plein..."
"Vivre sous son regard,ça doit flanquer la frousse..."
"Mouais... profite de ton vieil argent,bye."

Je décrocha le téléphone,et m'effondra sur le lit,c'était franchement suspect que j'hérite de la maison,alors que le reste de la famille n'avait que des broutilles,mais bon,ça m'offrait un toit confortable,et puis,elle devait pas être SI désagréable que ça... je m'endormis sur cette pensée.

Le lendemain,je reçu un appel de Massko,qui me dit que l'aménagement était fini,et que je pouvais aller aller habiter à la maison,dommage,juste au moment où je commençais a me disputer avec des personnes...

J'appela un Taxi,et lui indiqua l'adresse de la maison,il m'y amena,et quand il vit la maison,il me jeta un drôle de regard.

Mais c'est vrai qu'elle était étrange cette maison,elle ressemblait vraiment au manoir de Resident Evil (en moins grande),plusieurs arbres se trouvaient sur la colline,tous morts,la maison semblait pencher vers un côté de la colline,ça,plus le temps qu'il faisait (Nuages noirs et Pluie),l'ensemble donnait "Film d'horreur de catégorie B",si j'étais un Rondoudou où autres,je serais terrorisée;

Mais je suis une Magirêve,je sortis donc du Taxi,donna de l'argent au conducteur qui partit vite fait,et alla jusque au Manoir.

J'ouvris la porte,et vit un Elektek qui prenait des sortes de pillules.

"... Ho,Joe,regarde !"

Il me pointa du doigt,et réveilla un Alakazam qui s'était endormi.

"C'est la proprio' !"
"Cool ! je t'attends dehors !"

Il sortit par la porte,avant de courir vers un camion.

"Cette maison était horrible... infernale,en plus,y avait ce type..."
"Ce type ?!"

Je chopa l'Elektek qui tentait se se barrer,et le regarda.

"Vous verrez bien par vous même,cette maison va me rendre fou ! j'ai rarement eu autant envie de revenir à la civilisation !"

Je le lâchai,et le regarda fuir,il monta dans le camion,le démarra,et partirent en ville.

"... je le sens mal."

J'entra dans la maison,et la referma,je ne voyais pas ce qu'il avait de si "méchant",il y' avait la cuisine a gauche et le salon à droite,la cave se trouvait un peu plus loin,l'escalier se trouvait à droite,il faisait par ailleurs des bruits très désagréables quand on marchait dessus,en haut,il y avait la chambre d'ami,la chambre pour moi et la salle de bain,le grenier était au fond,mais je n'avais pas vraiment le courage d'y aller.

"Bon... ça commence bien,mais Massko ferait mieux de prendre des saint-d'esprit comme "équipe"... juste au cas où."

Post-Face : 2em chapitre un peu plus long,comme je l'ai dit,les critiques sont bienvenues.

Pour l'action,elle débutera à partir du chapitre III.


Dernière édition par Coyote Starrk le Mar 10 Jan - 17:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light
Administratrice

avatar
Féminin Messages : 3963
Points : 5209
Age : 20

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Dim 8 Jan - 22:05

J'aime! j'attends de voir l'action ^^
Je trouve qu'il y a 2 éléments un peu invraisemblables dans ton histoire. Les magireves ne marchent pas et les taxis n'existent pas dans le monde des pokémon mais bon c'est possible quand même (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beorg
Champion

avatar
Masculin Messages : 821
Points : 921
Age : 31
Localisation : Pessac

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Lun 9 Jan - 7:10

C'est pas mal, mais le truc c'est que tu as fait quelques fautes de conjugaison (je lâchai et non je lâcha, et quelques autres verbes en -er, qui donc prennent la même tournure) et d'autres d’inattentions (facilement corrigeable avec une petite relecture) mais dans l'ensemble, ça reste un bon chapitre, un peu plus fourni, que ce soit en histoire ou en description, tu incorpores aussi de nouveaux personnages sans leur donner trop d'importance. Certains aimeront, d'autres pas, moi je trouve ça bien, continue ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mew-k
Champion

avatar
Féminin Messages : 943
Points : 1459
Age : 15
Localisation : Cherche bien °-^

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Lun 9 Jan - 17:01

Mais comment l'escalier peut grincer quand magireve monte, parce que ça marce pas un magireve !
Mais c'est bien, j'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Lun 9 Jan - 20:00

Beorg : Merci pour les critiques,je corrigerais dès que je pourrais.
Light et Mew : Merci aussi,pour l'Escalier,je comptais effacer au début,mais après,je me suis dit que je pourrais impliquer ce grincement dans le scénario,vous verrez bien. :70:

Chapitre III : Rencontre.

Il était 8H30 quand je me réveilla,et sortit de mon lit,j'avais passé une bonne nuit,bien que troublé par la folie (où plutôt : le taux d'alcool très élevé) de l'équipe de Massko.

"Bah,va savoir,ils ont du flipper,ils n'étaient pas de type Spectre."

Je me mis à aller en bas,je "descendis" les escaliers,et alla a la cuisine,je me rendis alors tristement compte,que j'avais oublié de faire les courses.

"Ho non.."

J'alla m'habiller en vitesse,avant d'aller prendre mon portefeuille,j'entendis alors un grand bruit d'effondrement,je sortis de ma chambre,et vit l'Escalier effondré,il n'y avait plus qu'en grand trou au millieu...

"..."

J'alla calmement dans la salle de bain,enleva mon chapeau,et me doucha la tête,d'une manière où d'une autre,j'avais froissé Arceus.

J'appela le réparateur le plus proche,il me dit qu'il arrivait en début de soirée,génial,passer sa journée avec un trou qui sert d'escalier est plus qu'un bonheur.

"Mais bon,ne pense plus à ça ma grande,tu va acheter de la nourriture pour toi."

J'alla donc faire les courses,je me souvenais également d'une phrase que l'Elektek avait dit : "En plus,y' avait ce type..." Massko ? non,il était pas là,surement un squatteur qui se cache,j'allais devoir encore faire un truc : Vérifier la raison pour voir si il n'ya pas de squatteur.

Une fois les courses faites,j'alla rétablir la connexion,nettoyer la poussière,alla en haut pour nettoyer (heureusement que je suis une Magirêve...)
Franchement,pendant 3 heures,je ressemblais à une bonniche.

La nuit commençait à tomber quand le réparateur,un Cizayox,arrivadans le genre "fainéant",il avait l'air de battre tous les records,yeux à demi clos,cure-dent dans la bouche...

"C'est vous qui avez demandé ?"

Je pointa du doigt le trou qui avait pris la place de l'escalier.

"Hou là... va me falloir 6 jours."
"... pas mon problème."

J'alla à l'étage,laissant le Cizayox confus par le trou.

"Je ne vous ai pas appelé pour que vous regardiez ce Magnifique trou,mon vieux."

Il se mit au travail en disant des jurons a voix basses.

Je m'assis sur mon lit,et me mit à lire un peu,au bout d'un moment,j'entendis un hurlement,il s'était sans doute fait mal... je passa encore 3 minutes à lire,avant de me dire qu'un réparateur à la jambe cassé est nettement moins efficace qu'un qui est en pleine forme,je descendis donc,et vis le brave Cizayox caché sous une table.

"Je sais que c'est intimidant,mais bon,c'est pas la peine de se cacher."
"Non... c'... c'est... c'est pas ça,j'ai vu des yeux.... yeux rouges qui me regardaient depuis le fond du tr... trou,ensuite,ils se sont discrètement volatilisé en une sorte de fumée qui a laissé une traînée noire jusque au grenier.
"Vieille ruse."
"Non,je blague pas..."
"O.K,je vais voir,vous,vous restez,sinon..."

Je fit comme si je tranchais ma gorge avec mon pouce en le regardant,j'alla jusque au grenier,et l'ouvrit,un vieux escalier couvert de poussière descendit lentement depuis la trappe... je lévita jusque au grenier,et me mit à fouiller un peu partout en entendant le Cizayox maugréer "Elle est complètement folle..." je pouvais voir dans le noir,il n'y avait rien de suspect,mais le grenier était vraiment glauque... je tourna la tête une dernière fois,et vit 2 yeux rouges qui me regardaient.

"Bouh !"
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !"

Je poussa un hurlement,avant de fuir,une fois sorti du grenier,je m'empressa de le fermer,à peine fut t-il fermé que la lumière s'éteignit,je descendis l'étage,et vit le Cizayox qui courait dans tous les sens en hurlant des passages de la Bible.

"C'est surement les plombs qui ont pété... je vais voir dans la cave."
"Pourquoi on met toujours les plombs dans la cave ?"
"Sais pas,fermez là."

Je descendis,les yeux rouges étaient restés dans le grenier,mais je flippais toujours autant,je regardais partout autour de moi,la cave était très humide,on entendait toujours,en effet,des gouttes qui tombaient,le sol était en permanence mouillé,et la mousse était présente partout,j'arriva finalement aux plombs,je me tourna une derrière fois,et vit un Magirêve aux yeux rouges qui me regardait avec un sourire gentil,j'actionna en vitesse les plombs,et le Magirêve disparut,je remonta en vitesse,et alla secouer le Cizayox qui regardait l'escalier.

"Hé,ça va,la lumière est revenu,tu peux recommencer ton boulot !"
"Je pense que vous n'avez plus besoin de mon intervention."

Je regarda l'escalier,et eut un mouvement de recul...

Il était Réparé et flambant neuf.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par Coyote Starrk le Ven 13 Jan - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Jeu 12 Jan - 20:27

Pré-Face : Le prochain cha^pitre contiendra un Flash-Back.

Après l'accident de la veille,je ne pouvais m'empêcher de me poser des questions,qui était ce Magirêve ? pourquoi l'escalier s'était effondré,avant de redevenir normal ?

Je me suis posé toutes ces questions après avoir viré à coups de balais le Cizayox qui réclamait sa paye "Pour la nuit de cauchemar qu'il à vécu",je suis sûr qu'il allait tout de suite parler à ses potes de ma maison,mais ils vont sans aucun doute croire qu'il à halluciné...

Une fois cette affaire réglée,je me suis assise sur l'un des fauteuils du salon,et j'y suis resté presque toute la nuit,j'avais peur de monter en haut,et de voir ce Magirêve,il m'avait fait flipper dans le grenier,pourquoi il ne le ferait pas ailleurs ? quand je suis monté,j'ai mis la lumière à fond,et je n'ai pu dormir qu'a 5 heures du matin.

Une fois sortie péniblement de mon lit,je suis allée inspecter le grenier,lumière aidant,je n'ai rien trouvé,excepté des photos de mon oncle,ainsi que plusieurs vieux objets,un moment,je voulu appeler Massko,mais je suis me suis dit qu'il ne pouvait rien faire d'autre que me dire que je devais me débrouiller toute seule,je songea aussi à aller voir un Médium,mais il allait sans doute se gourer de Fantôme,en gros,je devais vraiment me débrouiller seule... tsss.

J'ai commencé par m'asseoir tranquillement dans le salon,avant de lire le journal,il allait sans doute apparaître Tôt où Tard,mais je flippais tout de même,qui ne disait pas que j'allais abaisser mon journal,et voir les 2 yeux rouges ? où encore,regarder le plafond,et voir ce Magirêve me regarder avec un sourire moqueur ? mouais...

Je continua a lire un moment,jusque à ce que j'abaisse mon journal,et là... je vis le Magirêve d'Hier,tranquillement assis dans le canapé devant moi,qui me regardait avec le même sourire.

Pour le décrire,il avait les yeux rouges,était Shiny,avait une mèche de cheveux rouges,et son chapeau était assez déchiré,plus qu'un Magirêve normal (d'où la mèche),et avait une sorte de petite canine qui dépassait.

"Salut."

Je voulus hurler,mais je me calma,ce n'était qu'un Magirêve,différents des autres,mais un Magirêve quand même,je me calma,et le regarda.

"C'était toi hier qui m'a fait flipper..."
"C'est pas ma faute,tu m'a surpris..."

Surpris ? c'était lui qui m'avait fait une peur monstre,lui qui m'avait fait dormir avec la lumière,et lui qui m'avait fait craindre mon escalier...

"Mouais,c'est ça..."
"J'étais parti au grenier car l'autre abruti m'avait découvert..."
"..."

Je le regarda avec un air très méfiant.

"Du calme,ma jolie,je ne te ferais plus peur... promis..."

Il disait ça,mais là,actuellement,il me faisait peur,il tendit la main,fit une sorte de mouvement,et réapparut devant moi,la main sur ma joue.

"Tu étais trop importante pour ton oncle..."
"Quoi ?"

Il s'éloigna,et commença à disparaître dans l'ombre.

"T'inquiète,tu sauras tout bien assez tôt..."

Il disparut complètement dans l'ombre,et quitta la pièce,me laissant seule.

Génial,maintenant,je me postais encre plus de questions.

Post-Face : Un petit chapitre tout de même assez important,les critiques sont bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beorg
Champion

avatar
Masculin Messages : 821
Points : 921
Age : 31
Localisation : Pessac

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Ven 13 Jan - 10:38

Très bien, je trouve le déroulement de l'histoire plutôt sympa, j'ai hâte de lire la suite ^^ !!!

Après, j'ai toujours les mêmes reproches (oui désolé je radote xD). Écrire un récit au passé est très complexe, il faut jongler entre imparfait, passé composé, j'en passe et des pires. A mon sens tu as deux problèmes :
- la conjugaison des verbes en terminaison -ER. Au passé, la première personne prend -AI et non -A, c'est donc j'allai et non j'alla, regardai et non regarda, etc... C'est un bon récit, mais c'est très largement diminué par le fait que la conjugaison de ce type de verbe soit ainsi.
- le second, moins important, c'est la longueur de tes phrases. Tantôt longues, tantôt courtes, c'est bien pour changer le rythme et c'est généralement bien rendu dans tes chapitres. il y a néanmoins plusieurs passages, qui après relecture mériteraient d'après moi la répartition sur deux voire trois phrases du contenu d'une seule. (mais là, tout dépend de ce que tu veux faire passer comme sentiment).

@Coyote Starrk a écrit:

Une fois les courses faites,j'alla rétablir la connexion,je nettoya la poussière,j'alla en haut pour nettoyer (heureusement que j'étais une Magirêve...),franchement,pendant 3 heures,je ressemblais à une bonniche.

Voilà typiquement les deux problèmes que tu as. Voyons si on fait quelques modifs si cela rend mieux.

"Une fois les courses faites, j'allai rétablir la connexion, nettoyer la poussière au rez-de chaussée et en haut (heureusement que je suis une Magirêve...). Franchement, pendant 3 heures, je ressemblais à une bonniche."

Voyons les modifs :
- la bonne conjugaison des verbes, la suppression des "je" ou "j'" trop répétitif et déjà, rien que ça, ça donne plus de poids à ta phrase et on sent qu'elle à tout enchainer et que c'était chaud.
- la séparation de la phrase en deux, ce qui appuie sur le fait qu'elle y ait passer trois heures, et qu'elle ressemblait à une bonniche, accentuant le coté drôle de la situation.
- j'ai aussi modifier le "j'étais une Magirêve" en "je suis une Magirêve", car même si le récit est dans le passé, le fait qu'elle soit un Magirêve est un état constant (sauf si elle devient un autre pokemon plus tard, dans ce cas, le choix du temps de conjugaison est justifié et j'ai rien dit :maitre:).

Je pense qu'en changeant juste ces deux points, ton récit va grandement gagner en fluidité et en lisibilité, ce qui nous donnera plus précisément les sentiment que tu tentes de faire passer dans ton texte.

J'espère que tu ne te vexeras pas de ces commentaires, ce n'est bien sûr pas ce que je cherche, surtout que le reste me parait bien (don't hate me please 17). Après, ce n'est que mon avis, c'est à toi et toi seul de voir si tu peux en tenir compte, et appliquer mes commentaires en fonction de ton style d'écriture (qu'il faut prendre en compte bien évidemment).

Dans tout les cas, j'aime l'histoire et son avancée, j’attends donc la suite avec impatience ^^ ! Continue comme ça :127: !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Sam 14 Jan - 13:24

Beorg : Encore merci pour les critiques,il est vrai qu'il est coton de faire une fic où le héros parle au passé,mais bon,je passerais au correcteur d'orthographe les chaps avant de les publier,merci. :127:

Post face : Le Flash-back sera ajouté un peu plus tard.
Chapitre V : L'ombre.

J'avais rencontré le Magirêve depuis 3 jours,au début,j'avais un peu peur de lui,et il était rare que je sorte de ma chambre,du salon,où autres alors qu'il faisait sombre,bien sûr,il n'était pas bien méchant,et se contentait de léviter par-ci,par-là,où de me regarder avec le même sourire que dans la cave,mais bon,il restait assez étrange... de plus,au vu des regards qu'il me faisait,on dirait qu'il s'était entiché de moi,ce qui n'était pas là pour m'aider,au contraire.

En effet,il avait toujours la très sale habitude de surgir devant moi quand je rentrais des courses,où autres,à chaque fois je lâchais mon sa de surprise,et à chaque fois les oeufs étaient foutus,pendant que je regardais le désastre,il disait un "pardon",et disparaissait,après ce type d'incident,il ne montrait plus le bout de son chapeau avant quelques heures.

Un jour,très agacée par ce genre d'accident,j'appela Massko,tant pis si je devais retourner vivre chez mes parents,eux au moins,ils ne bousilleraient pas mes oeufs,j'ai donc composé son numéro,et je l'ai appelé.

"Allô ?"
"Allô Massko,écoute,la maison me convient bien,elle es bien installé,et..."
"Tu veux la vendre."
"Hum... ouais,bon,écoute,tu n'aurais pas un éventuel preneur pour un Manoir sur une colline ?"
"Attends... ha si,il y a un preneur,il à pas voulu donner son identité,mais bon..."

Les anonymes sont toujours louches en général... mais bon,c'est déjà mieux qu'un Fantôme.

"O.K,je vais devoir lui montrer la maison ?"
"Non,il veut te rencontrer avec ses "acolytes" dans un restaurant."
"C'est bizarre,mais... O.K."

Je décrocha,et alla m'asseoir dans le salon,je vis le Magirêve.

"Ha,te voilà toi... heu,ça va ?"

En effet,ça ne se voyait pas au premier coup d'oeil,mais il avait l'air maladif.

"Je m'appelle Dark *tousse* appelle moi par mon prénom,s'il te plaît.*tousse*"

C'était étrange,je l'avais vu il y a 2 minutes,et il avait l'air en bonne santé... étrange.

"Bon,je dois *Tousse* te laisser."

Il disparut à nouveau,son état était étrange,mais il l'était aussi,et puis,si c'était un Fantôùe,il ne pouvait pas avoir vraiment mal,ni tomber malade.

J'avais tort... en effet,je constata rapidement que son état chutait rapidement,c'était trop grave pour être une dépression,et c'était "tombé" trop rapidement pour que ce soit une maladie.

J'en arriva à cette conclusion assez glauque : Dark,comme il dit se nommer,est plus où moins relié à cette maison,et si moi,la nièce de celui qui l'a construite,s'en va,bam,c'est fini... autant j'avais des remords,autant l'identité de Fantôme de Dark se mit à quitter lentement mon esprit,pour moi,c'était un Magirêve qui avait juste des capacités uniques... mais pas un fantôme.

J'envisagea donc de parler de la maison comme si c'était une vieille baraque immonde qui s'effondrait de partout,et qui puait tellement que même un Grotadmorv ne pourrait y vivre 5 secondes,comme je l'avais plus où moins prédit,Dark retrouva des "couleurs".

Puis,vient le Jour J,je prit la résolution de ne pas me maquiller,vu que ce genre de truc était pour les Gardevoirs où autres,le restaurant était prêt de la colline,je pouvais facilement y aller "à pied",cependant,alors que j'allais partir,Dark apparut juste devant moi.

"je peux venir à ton rendez-vous ?"
"Tu rigole ? j'ai dit que je venais seule..."
"Dit que t'as eu un fiancé depuis le temps."
"Heu..."
"Si tu n'accepte pas,je te hante encore plus que lors de cette fameuse nuit."

2 Minutes plus tard,on marchait vers le Restaurant.

(Flash-Back : Noel.)

C'était un 31 Décembre,vous savez,le jour ou on passe à la nouvelle année (Et aussi le jour où les marchands de Bonbons et autres roulent sur l'or),j'avais 8 ans.

Comme d'habitude,les adultes voulaient parler,manger,etc,etc... entre eux,du coup,je me retrouva en haut avec des amis (j'ai d'ailleurs plus où moins perdu leurs traces),un Skelenox,un Fantominus,un Cornèbre,un autre Feuforêve,un Farfuret,et un Tutafeh... une belle brochette de Spectre et de Ténèbre,on nous avait aussi assigné un Spectrum de 12 ans afin de nous garder.

"Bon,les mioches,vous faites vos trucs de gosses,moi,je vais regarder la télé."

Il tient sa promesse : 1 minutes plus tard,il regardait un Show télé,vu qu'on avait tous le même âge,ce fut Fantominus qui du nous "diriger".

"Bon,vu que c'est un jour spécial,j'ai une idée !"
"Raconte."
"Et si on invoquait un esprit ? un esprit gentil,bien sûr,j'ai vu ça à la télé."
"O.K..."
"D'abord,on éteint les lumières."

On éteignit les lumières,avant de s'asseoir autour du Fantominus.

"Bon,maintenant,on jette une pièce à pile où face,si c'est Pile,on réallume les lumières car l'esprit sera méchant,si c'est face on continue."
"Et comment on sait que c'est Pile où face ?"
"Heu... c'est magique."

Il jeta une pièce en l'air,un "tsing" nous indiqua qu'elle s'était coincée dans le plafond.

"Attends,heu,Skelenox."
"Quoi ?"
"Monte en haut ! c'est pas compliqué !"
"O.K,O.K..."

Il monta en haut,la prit,et se mit à l'envers en nous regardant.

"C'est quel côté ?"
"Pile."
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !"

On tenta de rallumer les lumières,mais paniqués comme on l'étais...

"Hé,Shadow ! me bouscule pas !"
"Je te bouscule pas !"
"Alors c'est qui ?"
"C'est Moi."
"Qui à fait tomber mon masque ? QUI ?"

On vit alors une sort de lumière rouge au dessus de nous,on leva la tête (sauf Tutafeh qui cherchait son masque),et vîmes mon oncle,qui avait un regard flippant (comme toujours...)

"HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAA !"

On alla tous se cacher dans un endroit,Tutafeh releva lui aussi la tête en entendant le chahut,hurla aussi,et alla se cacher lui aussi.

"Hé bien... je ne veux pas imaginer un seul instant à quoi vous ressemblerez une fois que vous deviendrez majeur..."

Il descendit tranquillement les escaliers,on entendit un bruit de télévision qui s'éteignait,et des bruits de pas précipités.

Et c'est ainsi que se passa mon réveillon.

Post-face : Flashback pas très important à l'histoire,mais qui,j'espère,devrait vous plaire,les autres Flash-Back seront plus importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mar 24 Jan - 13:34

La Suite sera bientôt écrite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Lun 9 Avr - 12:55

Chapitre 6 : Le fantôme de l'Opéra.

La ville était restée ce qu'elle était d'accoutumée : Bruyante... c'était principalement la raison pour laquelle je n'aimais pas trop y venir, un Magirêve a besoin de calme.. et cette ville n'en offrait pas, loin de là.

"Ça va, Dark ?"
"Crois pas que vivre dans ce manoir m'a fait perdre toute idée de civilisation... j'y suis déjà allé plusieurs fois, en ville."
"D'accord, mon vieux."

Nous continuâmes a marcher dans la ville avant d'arriver a notre destination : un grand restaurant illuminé et bien chic, dont l'enseigne était recouverte de néons qui agressaient la vue des passants qui tentaient de les déchiffrer... l'intérieur du restaurant en lui-même montrait des tableaux de créatures étranges avec 2 pattes, 2 bras, et d'autres caractéristiques monstrueuses... en conclusion, cet endroit était un endroit de pauvre vantard.

"C'est là."

On entra dans le restaurant, et on chercha une place où se trouvait un mec louche (si ils aiment ce type de maison, ils ont des gôuts bizarres.), on vit alors un Noctunoir assit a côté d'un Cizayox, ils nous firent signe d'approcher après nous avoir remarqués, on alla vers eux et vîmes un Ectoplasma entre les deux.

"Bonsoir, mademoiselle... je vois que vous ne venez pas seule."
"Oui, c'est mon... petit ami."

Il me lança discrètement un regard surpris... je fis mine de l'ignorer en sachant parfaitement qu'il y avait des chances a ce que ça lui plaise.

"Je vois... asseyez vous donc, mademoiselle..."

Les grands moyens, c'est tellement bien de nommer les jeunes filles "mademoiselle", non seulement ça permet de flatter l'ago, mais ça fait "poli", je m'assieds donc, pareil pour Dark.

"Alors... déjà, je tiens à vous prévenir : je connais cette maison... ne tentez pas de mentir."

Hop ! le plan foutu en l'air d'un seul cpup magistral...

"Comment la connaissez vous donc ? elle n'est pas sur Ebay."
"J'ai été le Manager de votre oncle, mademoiselle."

Sur le coup, je resta immobile... ce type l'avait connu de très près... il paraissait que mon oncle était un grand chanteur d'opéra... au diable, la maison ! de toutes façons, c'était foutu pour les mensonges.

"Voyez vous, mademoiselle... votre oncle à ses débuts était un Magîreve arrogant, mais sûr de lui et capable de reconnaître ses erreurs, il misait de grande espoirs sur sa carrière, qui décolla lorsque qu'il joua le rôle principal de "La flute Azur enchantée", il joua dans plusieurs autres rôles qui ne firent que le rendre encore plus célèbre."

A vrai dire, je me fichais pas mal des histoires d'opéras et autres... je regardais plutôt le Noctunoir et le Cizayox qui regardaient la carte avec un air distrait, et Dark qui regardait avec méfiance l'Ectoplasma.

"Mais, une fois arrivé au sommet... il devint plus arrogant et mégalomane, il virait les personnes qui avaient le malheur de fausser une note, un pas.. ect.Il fut de moins en moins sélectionné... cela l'agaça au point que le jour où il eut un rôle dans un opéra... il péta les plombs."

Là ! ça devenait intéressant... j'avais toujours demandé a Dark pourquoi il avait été comme ça, mais ce dernier ne faisait généralement que changer de sujet, le Noctunoir avait cessé de ire la carte et menaçait du regard Dark, le Cizayox jeta avec nonchalance une serviette qu'il avait mis sur le cou.

"C'était un très grand compositeur, aussi il changea une partition peu avant l'opéra (il m'avait dit de ne rien dire au producteur, il aurait brisé le contrat...), et une fois son rôle arrivé, il la chanta... il s'agissait d'une sorte de remix de Requiem, les spectateurs se roulèrent par terre en s'agrippant les oreilles, certains défoncèrent les portes afin de fuir... cette situation dura jusque a ce que j'intervienne moi-même en lui lançant une Ball'Ombre..."

Il m'expliqua ensuite que ce Requiem là tuait qu'au bout de 3 minutes et qu'il avait sans doute voulu le faire pour terroriser les spectateurs et lui... mais il ne put s'excuser : mon oncle mourut de ses blessures.

"Je sais que c'est dur à entendre... je n'ai pas été jugé car j'avais fait ça sur le coup de la colère et car il allait sans doute tuer les personnes présentes."

Son ton était sincère, et je ne voyais pas pourquoi il me mentirait... j'étais assez confuse par ses explications, jusque a ce que Dark se leva sans mot et quitta le restaurant.

"Pas très poli, votre petit ami."

C'était le Noctunoir qui avait dit ça, il était grand (2M10), avait une voix grave et son unique oeil me regardait avec un air sarcastique.

"Oui, je sais... on devrais-je signer le contrat ?"
"Nous le signerons chez ce cher agent immobilier... bonne nuit, mademoiselle."

Il se leva avec les 2 autres en me lançant un papier avec la date et l'heure pour la signature... je quitta également le restaurant et me rendit compte que je n'avais rien manger de tout le rendez-vous, j'étais encore quitte pour manger de la converse ce soir... une fois rentré, je chercha un peu Dark avant de manger de la conserve...

"Mon oncle... Requiem...la maison..."

Je monta à l'étage supérieur afin de me laver, avant d'aller dormir en me posant des questions sur ma famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mer 11 Avr - 13:57

Prochain chapitre en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Habitué

avatar
Masculin Messages : 109
Points : 135
Age : 25
Localisation : Lasne, Belgique

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mer 11 Avr - 16:50

Avec "Je" au passé simple ça se termine par -ai pour info.
Je montai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Starrk
Expert

avatar
Messages : 312
Points : 382
Age : 19
Localisation : En train de maltraiter Lilinette.

MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   Mer 11 Avr - 16:58

Merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Goodbye my Loneliness,Hello my Destiny.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Forever  :: Divers :: Fanfics et Strips :: Fanfics-